samedi 27 août 2016

I SPY / PROPAGANDHI - split 10" 94 (Recess)






























Déjà 20 ans, voir plus que j'ai acheté ce split 10'' chez Sneakers à Chalon. Et ça fait combien de temps que ce magasin mythique a fermé ses portes? Je dis mythique parce que combien de gamins de Chalon et de la région venaient passer leurs samedis après midi làbas. Bon fallait oser, parce que la Chantal, elle était pas commode! Tu pouvais repartir en t'ayant pris une chasse et pas revenir avant un moment de peur de t'en reprendre une autre parce que ça fiasait un moment que tu n'étais pas passer. Elle était un peu taciturne la Chantale (je me rends compte que j'en parle au passé de Chantal, mais elle pas morte, rassurez vous, c'est juste qu'elle a fermé la boutique), mais son Sneakers, quel mine d'or!!! Comme je disais, c'est là bas que j'ai trouvé ce merveilleux split 10'' entre autres merveilles et toutes les fois que j'y  allais, je revenais avec un truc. Maintenant, il y a internet, on trouve beaucoup plus de choses mais il y a pas ces rapports humains houleux et chaleureux qu'on pouvait avoir à Sneakers.
Et c'est aussi avec Chantal qu'on est allé voir Propagandhi à Paris. Ce concert était annoncé comme l'événement de l'année en France (c'était il y a combien de temps déjà... Je préfère pas y penser) et je me demande si il ne fallait pas réserver ses places tellement ce concert suscitait l'engoument auprés du public français. Je me rappelle avoir parlé devant la salle avec un minot qui m'a tapé du feu. Le mec commençait mal, figurez vous qu'il me voussoyait. Bon ok, j'avais déjà dans les 35 piges et sans doute l'âge des ses parents mais mec, on est dans un concert punk, tous le monde se tutoie.Si ça se trouve dans 5min on se marche dessus dans le pogo, alors autant se passer de la politesse tout de suite. On a taillé le bout de gras avec le gamin et dès qu'on a abordé le domaine des concerts, j'ai vu ses yeux s'allumer. C'est vrai que vous avez vu Lag wagon? Et Good riddance aussi? J'avais accéder au statut de grand maitre du punk, le retour au tutoiement était totalement impossible! Quel âge il peut avoir ce merdeux maintenant? Tiens, peut être l'âge que j'avais quand il m'a croisé. Est ce qu'il porte encore des tshirts Nofx? Est ce qu'il écoute encore Propagandhi? Est ce qu'il a des gosses qui à leur tour vont dans des concerts peuplés d'individus interlopes et qui sont béats d'admiration devant leur père parce qu'il a vu Propagandhi en concert? Lit-il ce blog? Si c'est le cas...
Dans mon souvenir, le concert n'était pas aussi extraordinaire que ce à quoi je m'attendais, que ce à quoi on m'avait poussé à m'attendre. Mais sans doute que c'était très bien quand même, à vrai dire, je ne m'en souviens plus beaucoup...
Ce qu'avait en plus Propagandhi en cette époque où le punk à roulettes régnait, c'est que c'était un groupe engagé et qu'ils disaient pas de la merde. Bon, j'exagère, il y avait plusieurs groupes un peu plus concernés mais eux, j'avais l'impression qu'ils étaient au dessus de la mêlée.
I spy, c'était un peu dans le même style, plus punk peut être, plus brut aussi. On retrouve un paquet de mecs de ces deux groupes dans les groupes dont on a parlé ces derniers temps sur PNMT, en tous cas, c'est la même famille.

PROPAGANDHI / I SPY - split 10" 94 (13 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure + insert recto/verso = 59MB)

lundi 15 août 2016

RED FISHER - War wagon Cd 95 (G7 welcoming comitee)














Ce disque, je viens de le vendre et je pense pas que je le regretterai un jour. Je l'avais acheté il y a une petite 20aine d'années car il était présenté comme un groupe pré-Weakerthans. Vu que je voue un culte à Weakerthans (qui était un groupe que j'avais acheté pour être le groupe d'un ex-Propagandhi) je me suis un peu intéressé à Red fisher, j'ai essayé de m'intéresser du moins et la sauce n'a pas pris. Le disque était remisé depuis tout ce temps et la première écoute n'a pas provoqué le moindre souvenir. C'est mon critère de sélection principal, si les mélodies ne m'ont pas marquées, c'est pas la peine d'insister, autant s'en séparer, d'autant qu'à part deux prénoms en commun j'ai pas vraiment de preuve que certains musiciens de Red fisher aient joué ensuite dans Weakerthans.
Dans la demi journée où je l'ai mis en vente à un prix assez élevé, le disque est parti et c'est un peu pour ça que je vous le propose aujourd'hui, c'est que je me dis que même si ce disque ne me plaît pas, il peut tout de même intéresser quelqu'un et puis un groupe pré-Weakerthans (qu'on me le prouve!), il faut quand même que j'en garde une trace même si ces mp3, il y a des chances que je ne les réécoute pas avant 20ans. D'ici là...

RED FISHER - Warwagon cd 95 (11 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 74MB)

samedi 6 août 2016

ELLIOT - Hateful days Ep 95 (Fresh bread)
























Cet Elliot là n'a rien à voir avec le Elliott qui a sorti des disques sur Revelation mais par contre, il est clairement connecté avec le post d'avant puisque le batteur d'Elliot n'est autre que celui de Painted thin et que le bassiste deviendra ensuite celui de Weakerthan et le producteur de l'album de Painted thin. Rien à voir non plus avec le Elliot de l'Arkansas mais là, on est dans l'obscure et moi même je ne connais pas le Elliot arkansasais, si ce n'est par l'intermédiaire d'une compile (Barefoot and pregnant, mais pas la Barefoot and pregnant de Reflex, une autre) même pas répertorié dans discogs, alors parlons de ce qu'on connait, ou à peu près....
Elliot, c'est donc un groupe emo hardcore qui me rappelle certains trucs de l'époque, des groupes de chez Ebullition ou assimilé, clairement hardcore avec des mélodies emo et un chant quelques fois crié, quelques fois chanté. Des noms pour comparer? Non, t'as qu'à écouter et te faire ton idée toi même.
Elliot n'a sorti à la connaissance de discogs que ce Ep et un split ep avec un autre groupe canadien, Banned from Atlantis. Ensuite, ce qui se passe, vous le savez déjà.

PS: Petit détail amusant, la pochette est inspiré par celle d'un disque de Joy division. Je voyais pas vraiment Elliot sur ce terrain là, mais bon...

ELLIOT - Hateful days Ep 95 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 23,4MB)

mardi 2 août 2016

SIXTY STORIES - Anthem red Lp 2001 (Smallman / The company with the golden arm)































Ce qui a motivé mon intérêt pour Sixty stoories, c'est  la filiation à Weakerthan via Painted thin.Le lien de parenté exact qui unit Painted thin à Weakerthan, je ne me rapelle plus vraiment lequel c'est (l'album de Painted thin a été mixé par un gazier de Weakerthan) mais celui qui unit Painted thin et Sixty stories est évident, le batteur est le même et les 2 groupes ont fait un split Lp ensemble.
Je vous parle de tout ça et vous n'avez peut être aucune idée de qui sont Weakerthan et Painted thin? C'est simple, Weakerthan, c'est un groupe qui a été monté par un gazier de Propagandhi. C'est plus clair pour vous?
Ce qui veut dire en gros que Sixty stories est un groupe canadien  et ça tombe bien, puisque j'ai bien envie de vous faire une petite série sur les groupes canadiens. On frisera souvent l'emo mais on s'en fout, c'est les vacances, personne ne fréquente ce blog et je fais ce que je veux!
Je me me rappelle avoir vu Sixty stories aux Tanneries à Dijon et c'était mortel (les jeunes disent encore ça? Parce de mon temps, mortel, c'était une expression typiquement jeune qui signifiait que c'était super bath. Mais suis-je bête, j'oubliais que je m'adressais à des vieux).  C'était un trio avec des bandes ou des samples qui tournaient de temps en temps. Les parties aux claviers que vous entendez  sur le disque existaient aussi en concert et c'était bien bonnard, ça jouait carré au possible (à l'americaine quoi!), énergique, mélodique et émotionel, tout ce que j'aime!
Le groupe a donc sorti  le split Lp avec Painted thin qui faisait en quelque sorte la transition entre les deux groupes, cet album et a splitté pour changer  de nom en Anthem red. Et pour ceux et celles que ça intéressent, j'avais déjà parlé de Painted thin sur JoliCoeur.
Mon vinyle est bien usé et ça s'entend alors pour ceux qui ne supportent pas les craquements, j'ai aussi mis un fichier avec les chansons encodées à partir du cédé. Faites votre choix!


SIXTY STORIES - Anthem red Lp 02 (12 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert recto/verso = 96MB)

SIXTY STORIES - Anthem red Cd 02 (12 mp3 en 320kbps =  93MB)

samedi 23 juillet 2016

GRADE - Ep 96 (Wheatfield press)























 Requète de Lubic qui a du me relancer pour ce Ep de Grade, c'est dire à quel point ça m'intéressait. Pas plus que ça à vrai dire... c'est vraiment le genre de groupe qui me branchaient à fond il y a une 20aine d'années et qui maintenant me laissent quasiment de marbre. C'est pas si mal mais un peu surfait on dira. Dans le genre j'alterne les parties chantées et hurlées, j'ai toujours préféré Boysetsfire et dans un style pas vraiment similaire, Kerosene 454. Bon et pis l'intro en arpège sur Abandon the need, elle est pas un peu too much? Ca sent le metalos refoulé... Je préfère ce qu'ils ont fait avant (le split cd avec Believe) et après (le 10''), mais Lubic voulait du Ep.
Grade a commencé sous le nom de Incision avec des X de chaque cotés parce que le groupe était straight edge. Les membres ont joué dans un paquet de groupes dont la liste serait trop longue pour que je les énumère tous ici.

GRADE - 7' 96 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 27MB)
   

samedi 16 juillet 2016

GARDEN VARIETY - Cd (1st Lp + 1st Ep) 92 (Gern blandsten)





























On m'a demandé du Garden variety et comme l'un des principes de PNMT est d'accéder à tous vos désirs, ou du moins à toutes vos requètes dans la limites de mes possessions bien sûr (un peu de patience Fab) , je me fais un devoir de vous proposer aujourd'hui le premier album et le premier ep des  new yorkais de Garden variety.
Ca a fait du bien cet album de punk mélo à une époque où le genre n'était pas si fréquent ou pas très bien fait. Sur la liste de distro où je l'ai acheté, et c'est ça qui m'avait incité à choisir ce disque, on comparait Garden variety à Jawbreaker. Il y a un peu de ça dans les mélodies désespérées (emo? Merde, j'avais dit que j'arrêtais!) et l'approche un peu brouillon bruitiste de la guitare. Et cette comparaison est peut être encore plus flagrante sur le Ep Hedge qu'on trouve en fin de disque. 25 ans après, mon impression reste la même, c'est un putain d'album. Et quand je pense que le 2ème  est encore mieux....
Les gaziers ensuite ont donné dans le commercial (volontaire ou involontaire?) avec Radio 4, du moins ça c'est pour le bassiste/chanteur, le chanteur lui n'a rien fait d'exceptionnel, ce qui n'est pas le cas du batteur qui lui a ensuite joué dans Retisonic et maintenant dans Red hare, rien que ça! Mais rien que ce premier album, c'est déjà un sacré fait d'arme! Et quelle magnifique pochette!
Mais sinon, promis, l'emo j'arrête!

GARDEN VARIETY - Cd 92 (15 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 129MB)

mardi 12 juillet 2016

MURDER - 7" 99 (Broken rekids)




Quand je vous ai parlé de VKTMS, je me suis penché un peu sur le cas du groupe et de ses musiciens et je me suis rendu compte que la chanteuse avait en un projet courant 82 du nom de Murder, qu'il y avait eu un eneregistrement et que ça avait été pressé en 99 par Broken rekids. Encore un disque qu'il me fallait et ni une, ni deux, je me le suis procuré. A peine reçu, c'est rippé et le voici à la une de pnmt.
Ma première impression est que l'on sent que les musiciens avaient envi de fricotter un peu plus avec le heavy metal tout en ne reniant pas leurs racines punks et on ne peut être qu'heureux que ça ne soit pas allé plus loin que la démo. C'est tout à fait le genre de groupe qui, si il avait continué, aurait versé selon moi dans le metal imbuvable et commercial. C'est bien comme ça, il n'existe que 3 titres (2 et demi en fait)tout à fait acceptables malgré les solos un peu trop ostentatoires et je n'en demande pas plus pour une fois!
Faire du heavy metal, quelle drôle d'idée! Surtout quand on connait le parcours des autres musiciens. Parait qu'il y a un ex Fuck ups dans Murder et vu le niveau technique des Fuck ups, on a un peu de mal à croire que l'un d'eux puisse tater du metal. Les autres gaziers ont joué dans Lewd, Legionaire's disease, Fuckin' flyin' aheads... Et après, plus rien?

MURDER - 7" 99 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 20MB)
 

samedi 2 juillet 2016

CHRISTIE FRONT DRIVE - 7" 94 (Freewill)



























Ca vous fait chier l'emo, n'est ce pas? Mais promis, après ce disque, j'arrête! Jusqu'à la prochaine fois...
Christie front drive, c'est pour moi un peu l'archétype du groupe emo des années 90. Chant désespéré comme il se doit, musique plutôt pop et conception totalement diy. A propos de diy, ils ont été jusqu'à écrire et découper chaque insert à la main. Les pochettes quant à elles sont aussi dessinées à la main. Bon, vous me direz, le dessin est assez rudimentaire mais tout de même sur la quantité, ça doit être assez pénible à faire et faut reconnaitre qu'ils n'ont pas débordé de l'étoile, non, franchement du bon boulot!
A part ça, Christie front drive a sorti quelques disques essentiels qui ont été réédités au 3ème millénaire en version remasterisé, en vinyle avec dvd bonus, etc., mais tout ça on aura peut l'occasion d'en reparler un jour...

CHRISTIE FRONT DRIVE - 4010 / Away 7" 94 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert + flyer = 20,8MB)

dimanche 26 juin 2016

VKTMS - Cd 97 (Broken rekids)


































Ça m'arrive rarement de proposer sur ce blog la discographie d'un groupe d'un seul coup. C'est que ça me fait chier de tout vous apporter sans que vous ayez à vous casser le cul. Un petit investissement de votre part me parait indispensable! Je parle d'un 45 ou d'une compile et vous cherchez à en savoir plus sur le groupe. Sauf que pour VKTMS, j'ai rien d'autre que cette compile discographie et que comme j'aime particulièrement ce groupe, je tenais vraiment à vous en parler. En fait, je vous avais déjà parlé de ce groupe lors de la publication de la compile SF underground, ce qui fait que mon introduction n'était pas vraiment utile mais qu'importe...
On trouve donc tout ce qu'a fait le groupe sur ce cédé disco, du premier Ep en passant par l'album de 82 pressé seulement en 94, du live de 79 pour en arriver aux derniers morceaux que le groupe a composé après sa reformation de 94 qui n'est pas aussi bon selon moi que le second 45 qui un véritable classique et qui enterre tous les X, Avengers et Cie. Bon ok, j'exagère mais c'est du même tonneau.
Il n'y a que le morceau de la compile SF underground qui n'est pas sur cette compile mais dont une autre version a été enregistrée pour l'album de 82.

VKTMS - Cd 97 (24 mp3 en 320kbps + livret 12 pages = 165MB)

samedi 18 juin 2016

AMBER INN - 1st 7" 95 (Sunney sindikut)




























Quand je parlais dans l'article d'Exhale de l'âge d'or de l'emo et du label Sunney sindicut, je pensais particulièrement à Amber inn. Qu'est ce l'âge d'or de l'emo et comment définir l'emo dans le cas d'Amber inn et et est-ce bel et bien de l'emo?

Je ne me lancerai pas dans une définition longue et laborieuse de l'émo et de son âge d'or, je crois que ça rimerait à rien (c'est surtout que j'ai essayé et que je m'en sortais pas, j'en avais tout de même déduit que ce qui caractérise l'emo, c'est un chant désespéré et non pas comme certaines mauvaises langues pourraient le prétendre, désespérante). Je préciserai juste qu'Amber inn a été primordial pour moi en cette fin de 20ème siècle surtout avec l'album All roads lead home parce que sur 7", c'est bien mais sur album c'est encore mieux car plus long. Je ne saurais que vous conseiller le cédé discographie (encore plus long) sorti sur Ebullition et qui s'écoute d'une traite sans lasser.
Les membres d'Amber inn ont joué dans des groupes presque tous aussi excellents tels que Sinker, Savalas, Playtipus scourge, Exhale, Shivering....

AMBER INN - ist 7" 95 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + 2 inserts recto/verso = 22,6MB)

dimanche 12 juin 2016

RED ASPHALT - Ep 81 (Egg and anvil)























J'ai découvert Red asphalt tout de suite après The brat sur la compile High road to obscurity, 2 belles découvertes coup sur coup, n'est ce pas? Même époque, même contrée mais pas vraiment le même style. On est plus dans la recherche sonore avec Red asphalt, disons que ça accroche un peu plus l'oreille mais moi, ça me plait!
Le groupe a existé environ 4 ans et n'a eu le temps de sortir que ce Ep. Plus de 30 ans après, Rave up le label italien a réédité les enregistrements du groupe en format Lp et parmi les musiciens ayant participé à l'album, on trouve Bruno Smartass de Bad posture, Sluglords... Il est mentionné surtout sur le cdr compile sorti par Egg and anvil, label n'ayant à son catalogue que le Ep et le cdr de Red asphalt, ce serait le label du groupe que ça ne m'étonnerait pas. Bref, ce cdr s'appelle Unreleased et les morceaux du Ep n'y sont pas tous ce qui pourraient faire penser qu'il s'agit peut être d'un album enregistré et jamais sorti. Le morceau de la compile High road to obscurity n'y est pas non plus, pas plus que sur le disque sorti sur Rave up qui est d'après les dires du label, un album 16 titres jamais pressé.
Un autre cdr est sorti en 2009 sous le nom de Therapy session et contient un live, ce qui doit être le cas de More than alive mais qu'en est il de Symphonie fantastique?
Beaucoup de disque et peu d'information sur ce groupe original. Si quelqu'un parmi vous en sait plus...

RED ASPHALT - Ep 81 (4 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso/intérieure = 18MB)
 

samedi 4 juin 2016

EXHALE - End in A 12'' 97 (Sunney sindicut)


























J'avais découvert Exhale à l'époque où l'emo déferlait sur le monde par le biais de label tel qu'Ebullition, de fanzine comme Heart attack ou sur la France via des distros/labels comme Stonehenge ou Laissez nous jouer. Il y avait des disques à profusion à cette époque et ils se vendaient très peu cher. C'était un peu la politique de l'emo, basée sur le non profit, le DIY et la sincérité (c'est beau, mais c'est comme ça et comme le proclamait un fanzine du 3ème millénaire: "L'emo c'est beau"). Et vu que les disques n'étaient pas chers, j'en achetais plein. Le Ep d'Exhale était de ceux là et il ne pas marqué mais alors pas du tout!
Pour quelle raison quelques années plus tard, je me suis retrouvé avec ce 30cm monoface d'Exhale? Qu'est ce qui a bien pu me pousser à l'acheter alors que le premier disque ne m'avait pas du tout convaincu? J'en ai aucune idée rien mais ce que je sais, c'est que j'ai bien fait d'insister parce que je suis plutôt assez fan de ce Ends in A. Il y a un petit coté Kerosene 454 qui me plait beaucoup, une approche un brin noisy et répétitive qui me ronronner de plaisir.
Il n'y a qu'une face de gravée sur ce disque sorti sur Sunney sindicut label responsable de quelques pépites de l'age d'or de l'emo. La question que vous vous posez à juste titre est : doit on considérer ce Exhale comme l'une de ces pépites? J'irai pas jusque là mais ça aurait pu si ce disque était sorti 5 ans plus tôt.
Les gaziers ont joués dans d'autres groupes prestigieux de cette époque comme Bureau of the glorious ou Pitchfork. Un album aurait suivi en 2002 et un autre en 2004 mais j'en sais pas plus que ça. Par contre, j'ai réécouté le Ep de 93 et c'est pas si mal même plutôt pas mal mais pas plus marquant que ça, en tous cas en ce qui me concerne et surtout parce que j'ai pas envie de me contredire.

EXHALE - Ends in A 12''97 (5 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert + sticker = 49,4MB)

samedi 28 mai 2016

THE BRAT - The wolf 7'' (540)

























 Après vous avoir parlé du fantastique 12" Attitudes de The Brat, je n'ai pas pu m'empêcher de partir à la recherche de l'unique autre disque du groupe qui n'est malheureusement qu'un 45 tours monoface.On en aurait voulu plus naturellement mais je crois qu'il faut faire une croix sur d'éventuelles autres productions de ce merveilleux groupe chicano punk de Los angeles.
L'unique morceau de ce 45 est en fait un morceau sorti à l'origine sur une compile latino de Los angeles, "Los angelinos". Le deuxième morceau de la compile est High school déjà présent sur Attitudes.
Trois ans séparent les enregistrements et si on se fie aux propos de wikipedia, The wolf ferait partie de la reconversion new wave/commerciale du groupe. Pas mal comme reconversion je trouve et pas si commerciale que ça, voir pas du tout! Ce morceau aurait très bien pu figurer sur le maxi, on y aurait vu que du feu.
Rien n'a vraiment changé donc en 3 ans pour The Brat, pas même la moustache de l'un de ses membres (et c'est pas la chanteuse), si ce n'est qu'elle est peut être taillée un peu plus fine mais comme on dit, c'est pas la taille qui compte et punk à moustache un jour, punk à moustache toujours!
Le disque est sorti sous 2 pochettes différentes, celle ci, imprimée en noir et blanc et une autre sérigraphiée à mon avis beaucoup plus jolie mais aussi plus chère et plus rare. On se contentera donc de cette version à défaut d'une plus belle ou de la compile (mais la compile, je m'en passe, à part Plugz et Odd squad qui sont les seuls autres groupes punks, je crois que le reste se approche plus du folklore latino ou de la variètoche) en espérant qu'un jour un label archiviste se penche sur ce groupe injustement méconnu. 

The BRAT - The wolf 7" (1 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 8,6MB)

vendredi 20 mai 2016

THE STALAG SEVENTEEN - One forty-four Ep 97 (Red jagwire)


























Stalag 13, je vois il y a pas de doute! La série culte avec Hogan, schultz et toute la Klink mais Stalag 17, c'est quoi? En ce qui concerne le groupe, je ne peux pas vous en dire plus à part qu'ils étaient texans, qu'ils n'ont sorti que ce Ep et qu'ils n'ont rien à voir avec les Irlandais et Italiens du même nom. Une décennie les sépare et le style n'est pas tout à fait le même.
J'avais découvert Stalag 17 sur la fameuse compile My first crush et c'était pas loin d'être ce que que je préférais, mélodique, sans prétention, mélancolique sans être mièvre et les 3 morceaux de ce Ep n'ont fait que confirmer mon impression: Stalag 17 était un grand groupe. Nettement moins connu que le film du même nom ou que le groupe hardcore italien ou le groupe anarcho punk irlandais mais c'est celui que je préfère.

THE STALAG SEVENTEEN - One forty-four Ep 97 (3 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso + insert + 2 flyers = 20MB)
  

Libellés