mardi 25 avril 2017

TRUSTY - Goodbye, Dr Fate Cd 95 (Dischord)















Jim, un lecteur du blog m'a suggéré pour la fin du blog, d'accéder à toutes les requêtes qu'on me faisait. Pas de soucis, de toute façon, c'est un principe que j'ai appliqué tout le long de l'existence du blog, si on me demandait un disque et que je l'avais, j'en parlais. Alors Jim m'a proposé tout un tas de disques parmi lequel je n'avais que ce cédé de Trusty. C'est pas un mauvais choix Trusty, c'est même plutôt pas mal pour pas dire que c'est excellent voir même sublime! Bon d'accord faut aimer la pop punk et ça tombe bien parce que c'est mon cas. Enfin des fois, quand c'est bien fait et pas trop mièvre. Et ça tombe bien, parce que c'est tout à fait comme ça qu'on pourrait définir Trusty, pop punk bien faite et pas trop mièvre. C'est pas le genre de groupe qu'on attendait sur un label comme Dischord qui nous a plutôt habitué à des trucs plus matures mais pas forcément plus intéressant mais c'est un autre débat.
Trusty donne dans le punk pour adolescent façon Green day et consorts mais a  débuté dans ce qu'on pourrait appelé du hardcore positif. Logique quand on sait que le groupe vient de la région de DC... Pardon, on est en train de me souffler dans mon oreillette que le groupe n'était pas de DC mais de l'Arizona ce qui est surprenant car je pensais qu'on trouvait exclusivement des groupes de DC sur Dischord. Au temps pour moi... Donc Trusty était un groupe arizonien mais le batteur a également joué dans Senator flux, groupe de DC dans lequel on trouve Geoff Turner célèbre producteur et musicien de Washington DC, ce qui expliquerait peut être pourquoi Trusty s'est retrouvé sur Dischord bien que je me pose quand même la question de savoir comment le mec faisait pour répéter à la fois dans un groupe de DC et un groupe l'Arizona vu que ça se trouve à l'opposé l'un et l'autre, ce qui à l'échelle des États unis représente quelques milliers de kilomètres. Mais à la rigueur on s'en fout. Le disque est bon, les mélodies accrocheuses. Un bon album de punk sucré pour l'été qui arrive et qui s'annonce radieux. Je remercie Jim de me l'avoir fait sortir des cartons.


TRUSTY - Goodbye, Dr Fate Cd 95 (14 mp3 en 320kbps + livret 12 pages = 94MB)

dimanche 16 avril 2017

STARSHOOTER - 1er 7" 77 (Pathé Marconi / EMI)












Et les Starshooter punxploitation ou pas? Punk ou pas? Moustachu ou pas?  Comme qui dirait, c'est comme le port-salut c'est marqué dessus. Un des Starshoot porte un tshirt avec avec marqué punk dessus et un autre porte une moustache à faire palir Jo Staline. Au passage, avez vous remarqué la magnifique foulée de ce dernier. On sent qu'il a déjà pratiqué la course à pied. A coté de lui se tient un Kent qui ne peut s'empêcher de faire l'andouille. Je ne pense pas que lui ait pratiqué la course à pied. La chanson française de mauvaise qualité (pléonasme évidemment) surement mais pas la course à pied.
On en est au tout début de Starshooter avec ce merveilleux 45 qui contient un morceau du futur album et un inédit et ça nous donne un merveilleux punk nerveux et totalement honnête. Quel dommage que les Starshooter se soient si vite fourvoyés dans des albums pop rock mièvre et sans intérêt. Un avant goût sans doute de la future carrière de Kent. Mais le premier album, quel chef d'oeuvre!
On trouve pas mal d'info sur le Net. Je ne vous ferai pas l'offense de vous donner les liens et après tout débrouillez vous, vous êtes assez grand.

STARSHOOTER - Pin-up blonde / Quelle crise baby! 7" 77 (2 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 10,5MB)

samedi 8 avril 2017

CAMBOUIS - 7" 78 (Danot)




































Et Quant est il de Cambouis, punxploitation ou véritable pionniers du punk en France? On peut se poser la question vu les tronches qu'ils se tapaient, on les croirait plutôt échappés d'un ashram et déguisés pour l'occasion plutôt que faisant partie de la tribu des porteurs d'épingles à nourrices. Pourtant d'après les infos trouvées sur la toile, ce groupe m'a tout l'air d'avoir été tout à fait authentique. Bon, la date de sortie du disque est un peu approximative, elle fluctue entre 1975 et 1979. Ca fait une sacré marge. Si ce disque est effectivement sorti en 75, les mecs étaient carrément des précurseurs, par contre s'ils est sorti en 79, c'étaient clairement des baltringues. J'ai coupé la poire en deux et j'ai daté ce 45 tours de 1978, ce qui fait de Cambouis des baltringues précurseurs.
Sérieusement, Cambouis était un vrai groupe, sans doute un peu opportuniste mais comme beaucoup de groupes de l'époque. Combien de musiciens se sont découvert punk en 76 après avoir écouté les Ramones ou les Pistols? Et c'est sans doute le cas des Cambouis parce qu'une partie de ceux ci avait une vie avant Cambouis. Cambouis avait une vie avant Cambouis même puisque le groupe s'appelait Carol et qu'il a changé de nom en 76. A ce moment là, Cambouis intègre en tant que chanteur Albert Choisnet-Dubignon qui deviendra le monsieur rock de FR3 Bretagne pays de Loire(c'était pas Jean Lou Janeir?). Lequel est ce sur la pochette? Je dirais celui de droite mais est ce vraiment important? En tout cas, il y a bien qu'en 76 qu'il devait y avoir des punks qui s'appelaient Albert ou Marcel (il y a un Marcel aussi).
Cambouis était de Nantes et ils se sont reformés il a pas si longtemps. Ils ont fait quelques concerts dont un pour Les rockers ont du coeur (quel age peuvent ils avoir maintenant? Plus de 60 barreaux sans doute...) . On peut trouver quelques articles qui parlent de cette reformation. Le fait que "monsieur rock FR3 Bretagne pays de Loire" fasse partie de cet obscure combo n'est sans doute pas étranger au fait fait que la presse se soit intéressé à la reformation de Cambouis, reformation à laquelle n'a pas participé le guitariste Philippe menard "connu" pour son one man blues band et pour avoir joué dans Tequila.
A part ça les autres sont connus pour quoi? Pour avoir joué dans Cambouis? Sans aucun doute! A noter qu'en plus d'avoir des looks improbables, l'un d'eux arbore une superbe moustache digne des meilleurs pornos des années 70. Décidément un grand groupe!
On a pas parlé des textes.... Que dire sur le provocant J'attends qu'elle ait ses 15 ans? Que maintenant ça masserait plus du tout? Je sais pas si la pédophilie était autorisée ou plus acceptée dans les années 70? En attendant c'est drôle et à défaut d'avoir un look convaincant et une musique réellement punk rock, Cambouis avait des textes que ne renierait pas la plupart des groupes punks français, vivants ou morts.

CAMBOUIS - J'attends qu'elle ait ses 15 ans / T'entendras parler de moi 7" 78 (20 mp3 en 320kbps + pochette recto/verso = 11MB)

Libellés